Wildlife Damage Management, Internet Center for

 

Date of this Version

2011

Citation

Can. J. Zool. 89: 1188–1194 (2011), doi:10.1139/Z11-097.

Abstract

Minnesota wolves (Canis sp.) sometimes are reported to have affinity to a small, narrow-skulled eastern form (Canis lupus lycaon Schreber, 1775) and sometimes to a larger, broader western form (Canis lupus nubilus Say, 1823). We found that pre-1950 Minnesota wolf skulls were similar in size to those of wolves from southeastern Ontario and smaller than those of western wolves. However, Minnesota wolf skulls during 1970–1976 showed a shift to the larger, western form. Although Minnesota skull measurements after 1976 were unavailable, rostral ratios from 1969 through 1999 were consistent with hybridization between the smaller eastern wolf and the western form. Our findings help resolve the different taxonomic interpretations of Minnesota skull morphology and are consistent with molecular evidence of recent hybridization or intergradation of the two forms of wolves in Minnesota. Together these data indicate that eastern- and western-type wolves historically mixed and hybridized in Minnesota and continue to do so. Our findings are relevant to a recent government proposal to delist wolves from the endangered species list in Minnesota and surrounding states.

On associe les loups (Canis sp.) du Minnesota quelquefois avec une forme de l’est de petite taille et à crâne étroit (Canis lupus lycaon Schreber, 1775) et d’autres fois à une forme de l’ouest (Canis lupus nubilus Say, 1823) plus grande et à crâne plus large. Nous observons que les crânes de loups du Minnesota récoltés avant 1950 sont de taille semblable à ceux de loups du sud-est de l’Ontario et plus petits que ceux des loups de l’ouest. Cependant, les crânes de loups du Minnesota durant la période de 1970–1976 montrent un déplacement de taille vers la forme plus grande de l’ouest. Bien qu’aucune mesure de crânes du Minnesota ne soit disponible après 1976, les rapports des rostres de 1969 jusqu’à la fin de 1999 sont compatibles avec une hybridation entre le loup plus petit de l’est et la forme de l’ouest. Nos données aident à résoudre les différences d’interprétation taxonomique de la morphologie des crânes du Minnesota et concordent avec les preuves moléculaires d’une hybridation récente ou d’une intégration des deux formes de loups du Minnesota. Conjointement, ces données indiquent que les loups des types est et ouest se sont mêlés et hybridés dans le passé au Minnesota et continuent de le faire. Nos résultats sont pertinents compte tenu d’une proposition gouvernementale récente de retirer les loups de la liste des espèces en péril au Minnesota et dans les états adjacents.

Share

COinS